Nouveau ! Découvrez la boutique en ligne avec notre partenaire Andrea Sport / Macron Store Grenoble
Tigres du Grésivaudan

D1: du bien, et du moins bien

D1: du bien, et du moins bien
 L'équipe première des Tigres était à Paris le Week-End dernier pour les premiers matchs du Championnat de France de D1.
Au programme pour commencer les Champions de France 2015 de l'IFK Paris... Bref, on pouvait s'attendre à un match bien compliqué, sachant que les Parisiens avaient battu les Tigres 11-2 en demi-finale l'an passé..
Face à l'obstacle, les hommes de Glo ont toutefois su trouver la cohésion et une excellente rigueur tactique pour contrecarrer la maitrise de balle parisienne. Dés le début de match, on sentit que les parisiens avaient du mal à imposer leur jeu face au pressing bas des avants isérois... Et comme derrière, les défenseurs et le gardien veillaient, l' IFK virait en tête avec un tout petit but d'avance (1-0).
Le début du second tiers fut à l'avantage des Tigres qui s'enhardissent et se procurent de belles occasions...Mieux encore, Jéremy isolé sur la gauche apres une assiste de Lionel déclenchait un tir imparable en pleine lucarne du cerbère de l'IFK...Peu de temps, pour se réjouir, car un pénalty logique était sifflé contre les Tigres pour une tête devant la cage...Seb réussit alors un arrêt exceptionnel en chipant d'un tacle éclair la balle dans la palette du tireur, qui se trouva ensuite certes seul devant la cage mais fort démuni...
 
 Bel arret de Seb !!
 Bel arret de Seb !!
 
Les parisiens reprennent rapidement l'avantage (2-1) mais à 7 secondes de la fin du tiers, Colin fit du Colin dans le texte: il élimine deux adversaires le long de la bande, repique vers le centre et déclenche une mine en pleine lucarne (2-2) ....Les deux supporters du Grésivaudan font part discrètement de leur joie...
Le troisième tiers redémarre comme les deux autres. Les Parisiens essaient de développer leur jeu de passes, mais sont gênés par le positionnement isérois...Petit à petit, des espaces se créent et les occasions parisiennes deviennent plus nettes. A dix minutes de la fin, les parisiens prennent l'avantage (3-2)...Temps mort demandé par les Tigres ...On se replace pour éviter les occasions  du 16 parisien qui se démarque de mieux en mieux mais on va chercher le match nul.. Les Tigres attaquent, et à la suite d'une belle action Cédric déclenche un tir depuis l'aile qui surprend le gardien : Colin présent au slot, finit le travail à 2 minutes de la fin et permet à son équipe de décrocher le match nul (3-3). Un ultime temps mort et une dernière mobilisation parisienne n'y changeront rien.
 
Plus d'images du WE : ici et la
 
Bon résultat donc des Tigres devant une équipe parisienne qui n'était pas au complet, et qui eut peut- être le tort d'attendre trop longtemps que les Tigres craquent...
 
Après une longue nuit parisienne, et une bonne grasse matinée dans un agréable hôtel ( bravo team-manager Steph pour l'organisation), les Tigres retrouvaient les Caennais dans le gymnase..Match piège par excellence, car les Normands, malgré un bon début de match, s’étaient effondrés la veille dans le dernier tiers face à la jeunesse bisontine et se présentaient revanchards.
Et les dauphinois tombèrent dans le piège normand..
Dé le début du match, on sentit que rien n'allait ..Les Caennais, jouant en bloc compact devant leur cage se projetaient rapidement vers l'avant et se procuraient de belles occasions. Les Tigres maitrisaient souvent la balle mais se montraient bien inoffensifs..Peu de tirs cadrés, beaucoup de tirs contrés, peu de déplacements...Bref pas terrible tout cela.
Les caennais ouvrirent le score après 5 minutes de jeu, Bertand égalise à la fin du premier tiers sur coup franc et sur un des seuls tirs effectués en première intention. Le second tiers est du même acabit, les Tigres ne profitent pas des supériorités numériques provoquées par les fautes de crosses de leurs adversaires... Même impuissance lors du troisième tiers, et les caennais prennent l'avantage presque logiquement à 2 minutes de la fin...Un pénalty en notre faveur arrêté par le gardien normand et la sortie de notre gardien ne changèrent rien : les Tigres s'inclinent 2-1 et perdent deux points précieux.
 
Alors bien sur, on pourra dire que la défaite est injuste, que nous avons mieux maitrisé le jeu...Que nenni, les statistiques sont cruelles: les normands ont plus cadré de tirs que les dauphinois et leur victoire est méritée.
Il faudra donc travailler à l'entrainement.....
 

Rendez vous les 21-22 novembre pour le prochain WE de championnat à la maison, dans le gymnase du Pré de l'Eau à Montbonnot.